LA MAISON D'ENFANTS L'ARC-EN-CIEL

 

Maison d’Enfants à Caractère Social : l’ARC EN CIEL

 

Adresse : Chassignol
63300 THIERS

 

Téléphone : 04.73.80.74.33
Fax : 04.73.80.87.67
E-mail : arc-en-ciel.adsea@wanadoo.fr

 

Sébastien MOSTEFA
Directeur de la Maison d'Enfants

Présentation :

La Maison d’Enfants est située sur les hauteurs de Thiers. Ancienne maison bourgeoise, aujourd’hui très colorée, elle est entourée d’un grand parc avec des animaux.

Elle accueille 40 enfants adolescents en internat et mène cinq mesures d’accompagnement.

Elle est ouverte 24 heures sur 24, 365 jours sur 365. Elle a une fonction de protection, de prévention en complémentarité avec le Service A.E.M.O. de l’Association.

Les enfants et jeunes sont accueillis dans le cadre de la Protection de l’Enfance. Ils sont le plus souvent placés par un Juge pour Enfants ; parfois à la demande des parents (placement administratif).

Son habilitation est double : Aide Sociale à l’Enfance et Justice. Le financement est assuré par le Conseil Général.

 

 

LES ENFANTS ET JEUNES ACCUEILLIS

Quelles que soient les difficultés familiales, passagères ou importantes, la fonction de l’Arc-en-Ciel est d’assurer un cadre de vie sécurisant, enrichissant pour des enfants et des jeunes confrontés à des carences ou à des difficultés.

Les admissions se font entre 3 et 14 ans, sauf pour les fratries (de 3 à 18 ans) cela afin d’éviter des séparations supplémentaires. Ils sont obligatoirement scolarisés ou inscrits dans un projet spécifique : apprentissage, emploi, etc.

Après 14 ans, les jeunes déjà à ARC-EN-CIEL rejoignent le « groupe de grands » plus indépendant. Leur départ sera lié, si possible, à un projet construit (orientation scolaire, projet professionnel).

Les plus jeunes se trouvent dans les trois autres groupes de vie de la Maison. Chacun est autonome avec des chambres de deux ou trois, sa salle à manger et la salle de jeux et les chambres de deux ou trois. Mixte avec des enfants de 3 à 13 ans, ils sont onze au maximum et sont entourés par quatre éducateurs (qui se relaient) les matins et les soirs, les mercredis, les week-ends et les vacances. Des éducateurs assurent une présence dans la journée. Une maîtresse de maison assure l’entretien du groupe et l’accompagnement au quotidien.

Les projets sont individualisés selon la problématique personnelle ou familiale. Chaque enfant ou jeune a un éducateur référent, plus particulièrement garant de son parcours, de son histoire, de son projet élaboré en équipe. Il est l’interlocuteur privilégié de la famille.

Pour favoriser, faciliter le retour d’enfants ou d’adolescents dans leur famille après un placement long, ou dans des situations « fragiles », des « mesures d’accompagnement » sont possibles pendant quelques mois. L’éducateur référent intervient alors dans la famille, poursuivant le travail engagé pendant le placement.

 

 

L’ACTION EDUCATIVE - L’EQUIPE

Elle est pluridisciplinaire, chacun ayant une fonction précise, mais participant à la dimension éducative :

- Les éducateurs assurent principalement cette fonction éducative au quotidien : permanence, repères identificatoires support à l’attachement, autorités fixant le cadre, présence affective, etc.

- Selon la problématique ou les difficultés des uns et des autres, les enfants peuvent être aidés par la psychologue. Une éducatrice travaille en individuel sur les méthodes d’apprentissage scolaire, une autre sur les lacunes, les gros retards, particulièrement avec les adolescents.

- Une infirmière coordonne et accompagne tous les suivis médicaux, en lien avec les familles.

- Du personnel technique assure le fonctionnement de la Maison : cuisiniers, surveillants de nuit, personnel d’entretien, secrétariat, économat et accueil, encadrement.

La Maison est ouverte sur l’extérieur, elle s’inscrit dans le tissu social et est aidée dans sa fonction par nombre de techniciens de l’Aide Sociale à l’Enfance, des services psychiatriques, ou de thérapeutes (surtout pour les suivis individuels d’adolescents), de personnel des institutions scolaires ou des établissements spécialisés, du monde professionnel, etc.

Chaque mardi, des temps de réunions sont fixés pour réfléchir aux projets des enfants en lien avec leurs difficultés, leur évolution. Une fois par mois l’équipe est assistée d’un pédopsychiatre.

 

 

LE SENS DE L’ACCUEIL

Notre objectif est de permettre aux enfants et aux jeunes accueillis de « vivre leur vie » ; de les aider dans la traversée d’un moment difficile ; de renforcer leur « estime de soi » du fait d’atteinte narcissique parfois importante ; éventuellement d’être soignés avec l’aide de l’extérieur ; de grandir…

Pour cela, nous essayons que le cadre de vie soit riche, beau, chaleureux, renvoyant une image de soi la plus valorisante possible ; favorisons les moyens d’expression et utilisons tous les supports éducatifs possibles interne (coin lecture, atelier terre, vélos, mécanique, etc…), ou externes (clubs sportifs, spectacles, camps, projets de groupes pour les adolescents, etc).


Ceux qui n’ont d’autres solutions que de vivre en permanence en collectivité, ont la possibilité de passer des périodes de vacances, ou des week-ends, en « famille vacances ».
Si seul l’enfant est accueilli dans l’institution, les parents - détenteurs de l’autorité parentale- sont « présents ». Ils sont informés de tout ce qui touche à la vie de leur(s) enfant(s). Des contacts réguliers sont le plus souvent maintenus (visites hebdomadaires, médiatisées ou simple appel téléphonique). Il est aussi possible d’accueillir certaines familles la journée ou le week-end, etc. Des rencontres avec les responsables et/ou les éducateurs sont fréquentes.

Depuis une dizaine d’années, nous avons entre 15 et 20 départs en moyenne chaque année. Pour plus de la moitié, la durée des placements est inférieure à 2 ans et plus de 60 % des retours se font dans la famille.